Résumé et avis

Yanis , 16 ans, ne pense qu’à une chose depuis que sa petite amie, Camille, l’a quitté, après une liaison qui a duré trois ans : l’oublier. Le motif de cette rupture :  l’envie de Camille de connaître l’amour physique.  En apprenant cela, Yanis est doublement bouleversé,  d’une part parce qu’il aime profondément Camille ;  et, d’autre part, parce qu’il se demande s’il est comme tous les garçons.

Yanis nous entraîne dans son questionnement qui doit l’amener à comprendre qui il est. Ce petit roman est un peu à contre-courant de ce monde où le sexe doit prédominer. Yanis aime mais avec le cœur, et cet amour est tellement profond dans son cœur qu’il souffre et n’arrive pas à en parler. Les mots d’autrui, et pas n’importe quel autrui, Musset, seront une aide pour lui.

Cette histoire évoque aussi la difficulté pour un garçon de se construire quand on a pas de père.

A travers notre lecture, nous trouvons, de belles citations de Brel, d’Hugo et donc de Musset.

Un livre intimiste, joliment écrit, sur les affres de l’amour.

7/10

Citations 

 » J’ai eu peur qu’on ne puisse jamais vivre autre chose que ce qu’on vivait déjà, qu’en essayant l’amour on casse tout. J’avais pourtant des désirs, des rêves d’elle. Je m’imaginais des tas de choses mais …dès qu’on était réellement ensemble, je ne me sentais plus capable de quoi que ce soit. » ( p : 23)

 » Je déteste le porno. Ça m’écœure vraiment et, à la fois, ça m’attire comme un aimant. Ce que je ressens, ce n’est pas cette culpabilité dont les gens parlent, mais un mélange entre la fascination, le plaisir, et puis tout de suite après, une indifférence dégoûtée… » ( p :45)